13.5.16

Un jeu : "Marion, Simon et leurs émotions"

Testé et approuvé !

Les émotions... de plus en plus d'éditeurs s'y mettent ! On peut voir dans les rayons jeunesse des librairies, de plus en plus de choix de livres au sujet des sentiments, (émotions, ressentis...)
Il y a encore du travail concernant l'aspect purement "esthétique" des illustrations, néanmoins le sujet est la plupart du temps abordé à l'aide d'exemples très adaptés pour les enfants ce qui aide à ce qu'ils puissent facilement s'identifier et prendre du plaisir à suivre la lecture.


 Il y a aussi des jeux ! J'ai récemment découvert celui-ci que j'ai testé avec deux enfants, ils ont bien aimé et ils ont voulu faire toutes les situations proposées.

Mon avis : Pas de gagnant ou de perdant car les situations peuvent évoquer parfois plusieurs émotions, le dialogue s’établit spontanément. Il y a des scènes amusantes.





Seul petit bémol dans les bords des illustrations, le côté "rose pour les filles" et "bleu pour les garçons"... mais bon, le jeu est très chouette donc on remarque plutôt son contenu.


Marion, Simon et leurs émotions, 
Auteurs : Michelle Khalil et Marie-Claude Pigeon
Illustrations de : Guy Dubé
Éditions Passe-Temps, Canada

6.5.16

Je ne veux pas dormir !

Merci à Véronique pour ce témoignage ! :

Misstinguette ce soir au coucher _ Mamaaaaan !
3eme appel , j'avais "réglé" les 2 premiers avec des " allez ça suffit, stop , calme toi, ça va passer..." Tout va bien, je refais un bisou, mais si, tu vas voir tu vas t'endormir... pas génial hein ! Mais bon dure journée et plus trop de patience...
Je commence à bouillir... 

Elle _ J'ai peur, je me sens mal j'ai mal au cœur,  je n'ai pas sommeil je ne vais pas dormir de toute la nuit ! (tirade sans reprise de souffle...)

Moi _ Ah, je vois, ... bon début ! mais le problème c'est qu'il est 21h, il faut dormir, tu es fatiguée, allez dors vite ça va passer le naturel - enfin l'acquis culturel plutôt...- qui revient au galop ! Mais maintenant je m'en rends compte !

Elle _ Non mais j'ai peur, peur du noir.

Moi _ Toujours croyant que je dois trouver la solution pour être débarrassée ! Tu veux que je laisse la porte ouverte ?

Elle _ Non ça fait des ombres.

Moi _ Je ne comprends pas alors tu veux que je ferme la porte ?

Elle _ Non ça fait trop noir.

Moi _ Alors là je commence à ne plus avoir de patience, j'en ai marre je veux aller prendre ma douche... Je respire... Voyons voir Faber et Mazlish peuvent elles nous aider ? Pendant que je réfléchis, je tente une question de coaching (suis en plein dedans on ne peut pas m'en vouloir d'essayer !) : De quoi tu as besoin pour être rassurée ?

Elle _ Je ne sais pas ! (pleurs) raté ! Si la porte est fermée j'ai peur qu'un loup glisse sa patte dessous pour l'ouvrir et si elle est ouverte j'ai peur qu'un loup entre.

Moi _ Bon... Je vois... silence... (alleluia !) tu as vraiment peur... Tu as peur des ombres quand la porte est fermée et si elle est ouverte ça t'inquiète... Silence.

Elle _ Oui !

Moi _ ça peut être effrayant le noir... Silence 

Moi _ J'ai besoin d'aller prendre ma douche. Ça t'as rassurée un peu que je reste avec toi un moment ?
Elle _ Oui un peu, mais j'ai quand même un peu peur.

Moi _ Hum, je vois.... C'est parfois difficile de s'endormir quand on est inquiet. Silence. Câlin. 

Moi _ Bonne nuit ma chérie.

Elle _ De toute façon les loups il n'y en a pas en France ?!

Moi _ Oui (bon ce n'était pas le moment d'introduire le débat hein) et encore moins dans une maison.

Elle _ Tu peux fermer la porte s'il te plait ? En entier hein ! Bonne nuit maman.
Elle se tourne et ferme les yeux. 

Morale de l'histoire : Si j'étais passé en mode Faber et Mazlish tout de suite j'aurai gagné 20 minutes, et évité de perdre ma bonne humeur et mon calme pour rien !

29.4.16

30 avril, journée de la non-violence éducative (Paris 14ème.)

Bonjour ! Vous êtes tous/toutes invité/es demain 30 avril à l’occasion de la 13ème journée mondiale de la non-violence éducative pour une journée d’ateliers et d’échanges sur la parentalité !

Au Kiosque Citoyen sur le terre-plein au niveau du 12 bd. Edgar Quinet, Paris 14ème.

Au programme :
  • De 10h à 16h : activités pour les enfants (maquillage, dessins, jeux sur les émotions). Animés par Katia Pereira 
  • De 10h à 16h : Sensibilisation, présentation des livres et ateliers Faber & Mazlish, cercles d'accompagnement pour découvrir l'approche, par Genoveva Desplas.
  • 10h30 : L'heure du conte "Bastien et les Blipoux" par Caroline Pelletier.
  • 12h : Comment faire quand la colère nous emporte ? animé par Muriel Guillier.
  • 13h : Projection du film de Marion Cuerq « Si j’aurais su… je serai né en Suède !» suivi d’une discussion animé par Muriel Guillier.
Cette journée est portée par des mamans impliquées dans l’accompagnement à la parentalité : Genoveva Desplas, Caroline Pelletier-Vuillermet, Katia Pereira Dos Santos, Bach-Lien Phan et Muriel Guillier.
Dans une ambiance conviviale, venez chercher des ressources, solutions, échanger des idées, et jouer. Au plaisir de vous revoir ou de vous rencontrer !
Tous les ateliers et activités proposées sont gratuits.

28.4.16

Les ateliers Faber&Mazlish dans l'émission Les Maternelles

Un aperçu des ateliers Faber-Mazlish lundi 25 avril, au cours de la discussion "Sans fessée comment faire ?" dans Les Maternelles sur France 5.
Merci aux participants !

Voici en replay :

[DISCUSSION] Comment éviter la fessée ? - #LesMaternelles

http://www.france5.fr/emissions/les-maternelles/diffusions/25-04-2016_480499

10.4.16

L'éducation bienveillante en sept exemples concrets, un article d'Agnès Morel sur Réforme


"L'éducation bienveillante en sept exemples concrets"

Un article sur le journal REFORME, (Par Agnès Morel), avec les outils FABER & MAZLISH ! Dossier "Parents à l'écoute" N°3651 du 31 mars 2016, vendu en kiosque (ou en PDF 1,79€ sur www.reforme.net) :

À quoi ressemble l’éducation bienveillante ? Voici quelques exemples commentés par Genoveva Desplas, qui anime des ateliers inspirés des ouvrages d’Adele Faber et Elaine Mazlish. Intitulés "Parler pour que les enfants écoutent" et "Frères et sœurs sans rivalité", ces ateliers sont destinés aux parents souhaitant apaiser leurs relations avec leurs enfants...
http://reforme.net/une/societe/leducation-bienveillante-sept-exemples-concrets