6.5.16

Je ne veux pas dormir !

Merci à Véronique pour ce témoignage ! :

Misstinguette ce soir au coucher _ Mamaaaaan !
3eme appel , j'avais "réglé" les 2 premiers avec des " allez ça suffit, stop , calme toi, ça va passer..." Tout va bien, je refais un bisou, mais si, tu vas voir tu vas t'endormir... pas génial hein ! Mais bon dure journée et plus trop de patience...
Je commence à bouillir... 

Elle _ J'ai peur, je me sens mal j'ai mal au cœur,  je n'ai pas sommeil je ne vais pas dormir de toute la nuit ! (tirade sans reprise de souffle...)

Moi _ Ah, je vois, ... bon début ! mais le problème c'est qu'il est 21h, il faut dormir, tu es fatiguée, allez dors vite ça va passer le naturel - enfin l'acquis culturel plutôt...- qui revient au galop ! Mais maintenant je m'en rends compte !

Elle _ Non mais j'ai peur, peur du noir.

Moi _ Toujours croyant que je dois trouver la solution pour être débarrassée ! Tu veux que je laisse la porte ouverte ?

Elle _ Non ça fait des ombres.

Moi _ Je ne comprends pas alors tu veux que je ferme la porte ?

Elle _ Non ça fait trop noir.

Moi _ Alors là je commence à ne plus avoir de patience, j'en ai marre je veux aller prendre ma douche... Je respire... Voyons voir Faber et Mazlish peuvent elles nous aider ? Pendant que je réfléchis, je tente une question de coaching (suis en plein dedans on ne peut pas m'en vouloir d'essayer !) : De quoi tu as besoin pour être rassurée ?

Elle _ Je ne sais pas ! (pleurs) raté ! Si la porte est fermée j'ai peur qu'un loup glisse sa patte dessous pour l'ouvrir et si elle est ouverte j'ai peur qu'un loup entre.

Moi _ Bon... Je vois... silence... (alleluia !) tu as vraiment peur... Tu as peur des ombres quand la porte est fermée et si elle est ouverte ça t'inquiète... Silence.

Elle _ Oui !

Moi _ ça peut être effrayant le noir... Silence 

Moi _ J'ai besoin d'aller prendre ma douche. Ça t'as rassurée un peu que je reste avec toi un moment ?
Elle _ Oui un peu, mais j'ai quand même un peu peur.

Moi _ Hum, je vois.... C'est parfois difficile de s'endormir quand on est inquiet. Silence. Câlin. 

Moi _ Bonne nuit ma chérie.

Elle _ De toute façon les loups il n'y en a pas en France ?!

Moi _ Oui (bon ce n'était pas le moment d'introduire le débat hein) et encore moins dans une maison.

Elle _ Tu peux fermer la porte s'il te plait ? En entier hein ! Bonne nuit maman.
Elle se tourne et ferme les yeux. 

Morale de l'histoire : Si j'étais passé en mode Faber et Mazlish tout de suite j'aurai gagné 20 minutes, et évité de perdre ma bonne humeur et mon calme pour rien !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire