31.3.13

Education Joyeuse*... (l'instinct paternel ?)


La semaine dernière j'ai reçu un mail d'une ancienne participante à mes ateliers. Elle est inquiète et confuse à propos du malheur de son fils de 14 ans qui est harcelé par les jeunes du quartier...  Cette mère ressent que la meilleure solution c'est de déménager, même si cela demande un grand chamboulement pour toute la famille. Elle sent que sa fille cadette n'aurait pas vraiment de souci à s'adapter ailleurs. Cependant, "le principal inconvénient ne serait pas forcement d'ordre pratique mais plutôt d'ordre financier"... En y réfléchissant, son mari et elle trouvent cela "insensé" mais leur cœur à tous les deux les amène ailleurs...

Il y a quelque temps j'ai lu ce témoignage qui m'a tout de suite revenu à l'esprit en la lisant.
Le cas n'est pas le même et le but de ce post n'est pas de DÉFENDRE une position quelconque ni de JUGER, ni de JUSTIFIER des choix de personne.
L'amour, l'écoute... jusqu'où peuvent-ils influencer nos décisions concernant nos enfants ? Je trouve seulement que ce qui se passe au fond de ce jeune et de ses parents ressemble beaucoup à ceci :

Education Joyeuse*: « J’ai déscolarisé mon fils »: David, 60 ans, est écrivain et critique de cinéma à Toronto, au Canada. À l’adolescence, son fils Jesse décroche du collège...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire